29 septembre 2011

J'y vais ou j'y vais pas

Pfffff ça fait quelques jours que ça me travaille. Mon côté narcissique qui reprend le dessus? J'ai envie de mon blog. Peut-être le mail pas rassurant reçu ce we, où on me demandait de confirmer la demande de récupération de mon mot de passe? MERDALORS! J'ai été voir les stats, mine de rien, la demission de l'EN, ça fait venir du monde, pour un blog inactif depuis quand même un certain temps j'ai entre 1000 et 2000 visiteurs par mois. Je n'ai pas pris le temps dernièrement de répondre aux derniers commentaires d'ailleurs. Naïve que... [Lire la suite]
Posté par pepina à 09:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 décembre 2008

soleil-pluie-vent-grèle-soleil-vent-pluie-soleil...

Une journée ici c'est comme la robe de Peau d'âne, de la couleur du temps,  un truc impossible à définir car trop changeant. Une discussion avec une bloguine comme dirait Mam'2K mon autre bloguine, m'a remis en oreille Verlaine... Manque de bol, n'étant pas chez moi, je peux pas lire un ou deux petits poèmes. C'est ce qui me faudrait en ce moment. Je ne suis pas douée pour l'analyse de texte, j'ai toujours été une mauvaise littéraire, je ne sais pas l'étudier juste l'aimer, mais du coup qu'est-ce que je l'expliquais mal! Quand... [Lire la suite]
Posté par pepina à 14:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
29 novembre 2008

suspens psychopathéticogrostescoeffrayant

Prenez une maison à la campagne. Pas assez loin de la ville pour se sentir à l'abri des tordus, mais pas assez près pour crier au secours. Une femme seule, enfin presque, est-ce qu'un bébé de neuf mois ça compte, quand on a peur? Un chat définitivement décidé à dormir. Une engueulade avec des chasseurs peu de temps avant. Donc un terrain favorable au stress, suite au conflit, chez la jeune mère. LE vent. La pluie. La nuit.Un chien inconnu au bataillon passe devant la porte fenêtre. Renifle, gratte à la porte, pleure. Un chien genre... [Lire la suite]
Posté par pepina à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
17 novembre 2008

Dissipons le doute

Je m'aperçois que mon dernier texte était ambigüe. Il s'agissait d'une pluie sans fin d'un jour... c'est tout. Il n'a pas plu sérieusement depuis jeudi ou vendredi je crois. Quelques photos :
Posté par pepina à 17:32 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
10 novembre 2008

Il pleut c'est la fête à la chenille

Bulletin météo.Voilà enfin l'autre versant du temps typiquement breton. La pluie sans fin. Le vent. Lumières allumées depuis midi. On n'y voit rien. Et vous savez quoi? J'adoooooooooooooooooore! Côté familleMon PBDM va bien, bientôt 6 dents. Il continue à vouloir concurrencer ma serpillère. Côté femme entretenue Je cuisine trop! Entre les petits pots, les repas, les expériences culinaires, graines germées, houmous, feuilletés de blettes, pesto à ma façon. Je commence à saturer. Je rêve de restaurants et de livraisons de pizza... ... [Lire la suite]
Posté par pepina à 16:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
31 octobre 2008

Pepina ou comment se mettre dans le caca toute seule

      Avant-propos Par un après-midi d’automne très pluvieux, contraints de jouer au scrabble je propose à ma bloguine Madame de Keravel de recycler les mots de la partie pour un petit jeu sur le blog. Ecrire un texte avec les mots de la partie. Résultat mardi, devant mon ordi j’essaie une fois, deux fois, trois fois d’écrire un texte. Et rien. Un peu comme le temps de cette journée, pluie, soleil, grêle, nuage, vent, j’ai du mal à me décider, à me lancer… Hier j’ai dit à ma bloguine... [Lire la suite]
Posté par pepina à 18:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
20 octobre 2008

Où l'on apprend que Pepina à peur des souris

La vie à la campagne c 'est chouette. C'est bucolique. C'est aussi un peu koh-lanta( ça c'est pour nos amis qui regardent la télé). J'ai passé la moitié de ma vie dans un pays où on croise de gros cafards, qui volent, des chenilles gluantes, des scorpions, mais pour tout vous dire je n'avais jamais vu les limaces qu'il y a ici. Peut-être que là où j'habitais c'était pas assez humide? En tout cas quelle horreur, quand tu trouves l'une d'entre en train d'escalader ta porte-fenêtre, et encore plus quand tu ne t'en es aperçu qu'après... [Lire la suite]
Posté par pepina à 21:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]