Une drôle d'idée que j'ai eu cette année de vouloir devenir une p'tite agrégée
31 mai 2006

le message à la con

c'est le bon dieu qui m'a puni d'avoir dit du mal sur mes camarades... ayé, le couperet est tombé... J'irai pas à Toulouse... Je suis tristement en vacances... contente moyen moyen. C'est fou je m'y attendais pourtant, je sentais pas prête, je me disais bien que j'avais pas été à la hauteur, mais là, finalement je me rends compte que j'avais peut-être envie d'être admissible... Pas trop le courage d'affronter aujourd'hui la fac. Je me sens particulièrement con aujourd'hui. Le bon côté? Je suis en vacances ... [Lire la suite]
Posté par pepina à 11:50 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

17 mai 2006

tic tac tic tac tic tac tic tac

Horloge! dieu sinistre, effrayant, impassible,Dont le doigt nous menace et nous dit: "Souviens-toi!Les vibrantes Douleurs dans ton coeur plein d'effroiSe planteront bientôt comme dans une cible; Et bientôt les résultats de l'agreg nous rappellerons, me rappellerons que j'aurai peut-être dû passer moins de temps à buller devant mon pc, à attendre un orage tropical dans le 92, ou bien encore à guêter mes graines de piments à la fenêtre... Journée mitigée. Je me suis réveillée tôt, j'ai fait mon explication en linguistique... [Lire la suite]
Posté par pepina à 23:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
16 mai 2006

mots en "ologie" quand vous nous tenez

phonologie, morphologie, ça ressemble presque à orgie, une orgie saussurienne où les personnages principaux s'appellent Signifié, Signifiant, Madame Diachronie et Monsieur Archiphonème... A l'agreg d'espagnol y a une petite épreuve de linguistique, prétexte douteux pour montrer qu'on connaît plein de phénomènes linguistiques par coeur, et qu'on sait faire semblant même quand on n 'a jamais fait du latin. Je suis bien loin des transcription phonétiques, de la sociolinguistique et de la pragmatique, quand linguistique pour moi... [Lire la suite]
Posté par pepina à 21:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
08 avril 2006

reflexions post agrégatives

Je sais j'ai déjà pesté après Michel Leiris, mais il semblerait qu'il s'obstinne à me coller aux basques (non pas l'autre mot  j'ai dit que j'arrêtais d'être vulgaire). Figurez vous que mon thème avait un titre, que j'espère plein de candidats moins méritants que moi aurons oublié de traduire (mouhahaha je suis méchante!), et ce titre était : Du temps au temps. Et là mon amour debreton se plaint de que le temps passe trop vite (madaaaaame... votre fille à vingt ans madaaaame...) Et là je me suis retenue, mordue la... [Lire la suite]
Posté par pepina à 18:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
05 avril 2006

je vous sens fébriles

vous n'en pouvez plus, vous voulez savoir comment se passe mon agrégation. Allez avouez-le! De toutes façons je le sais, à part quelques égarés, si vous êtes là c'est que vous me connaissez, et que quelque part vous devez mm'apprécier un minimum... donc forcément vous vous demandez comment je vais, si je déchire sa race e concours d'élite... etc, etc. 1er constat le stress me rend vulgaire. Enfin particuilèrement vulgaire. Parce que je le suis déjà. 2ème constat  je ne cesse pas d'être une langue de pute en situation de... [Lire la suite]
Posté par pepina à 20:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
26 mars 2006

Les jeux sont faits...

..rien ne va plus... et quand je dis que rien ne va plus c'est que rien ne va plus... La température se radouci et dans notre nid d'amour c'est l'orage qui gronde. Plus beaucoup de temps avant les écrits. Rien ne changera maintenant la donne. Il parait que je m'y suis quand même préparée. Je ne le crois pas. Je me sens ridicule et je serai encore plus ridicule quand il faudra passer 7 heures à essayer de composer sur un sujet que je maîtrise à peine... Rien de grave. Grosse remise en question pour cause de concours.... [Lire la suite]
Posté par pepina à 19:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 mars 2006

comment échapper à ses obligations

simple! Comment faire à dix jours d'un concours important pour trouver le moyen d'éluder les révisions... 1 Commencez par ne pas entendre le réveil. Normal depuis le temps que vous l'écoutée, la voix de Stéphane Paoli a cessé de vous réveiller. Bien au contraire cette douce voix vous berce. 2 Perdez un temps fou à imprimer les cours envoyés par vos gentils professeurs pour cause de fac fermée. Restez captivée devant l'imprimante à regarder tomber les feuilles (les plus finauds d'entre vous noterons encore une fois l'allusion... [Lire la suite]
Posté par pepina à 20:32 - - Commentaires [9] - Permalien [#]