Nous voilà de retour au bercail. A notre plus grand regret.

Pendant ces vacances on s'est bien baladé et c'est ainsi que nous avons atterri dans une petite ferme dans le lot à la frontière du Cantal, entourés par des vaches et leurs mouches.

Quel magnifique coin! J'ai ainsi appris plein de choses sur les vaches puisque nos voisins agriculteurs avaient des vaches à lait...

Alors je partage avec vous les informations que j'ai obtenues pour que, si par hasard vous vous retrouvez dans la même situation, vous n'ayez pas l'air de citadins ignares...

Leçon numéro 1

Le féminin du veau et la velle. Et oui! Bon dans le TLF j'ai pas trouvé cette entrée, en revanche vous pourrez apprendre plein de choses passionnantes sur le verbe vêler, et le vêlage.

Donc maintenant vous savez que le petit de la vache est le veau ou la velle. Et je omplète,la génisse c'est la vache qui n'a jamais vêlé. c'est important à savoir parce que de ce vêlage dépendent la lactation de la vache et son avenir plus ou moins proche de bifteck.

Et oui parce qu'une vache qui ne fournit pas assez de lait finit dans vos assiettes. Surtout si vous achetez de la viande pas chère. N'étant pas des vaches prévues pour être mangées, elles n'ont pas une viande délicieuse, donc c'est pas trop chez votre boucher favori que vous les retrouverez.

Leçon numéro 2

La météo vous annonce de la pluie. Pluie très attendue par notre agriculteur. Vous croisez l'agriculteur qui vous dira : "  Ils annoncent de la pluie à  la météo pour demain. Je ne pense pas qu'on aura guère plus que 3 gouttes". Vous vous réveillez le lendemain sous un ciel gris et une averse qui n'a pas l'air de vouloir s'arrêter.

Conclusion n°1 : l'idée que l'homme vivant à la campagne serait plus fort que Joël Colado est une pure rumeur

Conclusion n°2 : vous vous êtes fait avoir car vous ne saviez pas que l'agriculteur est superstitieux. Il souhaite la pluie, on lui annonce la pluie,  mais il préfère s'attendre à la sécheresse, même si au fond il sait bien qu'il va pleuvoir.

Il faut donc savoir décrypter ce que votre agriculteur vous dit selon ses attentes...

Leçon n°3

Vous savez ce fromage si bon le salers, on ne prononce pas [salers] mais [saler], et  la petit ville de Maurs au centre ville rond, on ne dit pas [mor] mais [mors] et oui!

Et comme ça les Cantalous ( j'ai réussi à le placer j'adore ce mot) ne vous traiterons pas de Parisiens!

(J'hésite à vous parler du petit village au nom évocateur Cacaviole)

Bonne rentrée!