Bon alors, je vous avais promis le récit de mes vacances et puis en fait j'y arrive pas. rien ne sort. 

Alors, sachez que la Bretagne est toujours aussi belle, les huîtres et le mont Saint Michel sont toujours à la même place. ( tiens ça me fait penser à " la statue est toujours à la même place, Eugène Sue me regarde, je pense à toi, je t'aime je t'aime je t'aime. Signé Paul. - Alors troiiiiiiis fois je t'aime???)

J'aurais aimé vous raconter comment mon Breton a vécu la cohabitation avec les beaux-parents, mais il faudrait que je vous dise tout, et ça prendrait du temps, et je ne sais même pas si j'arriverais à vous transcrire ce qui s'est passé.

Mais pour ne pas trop vous décevoir je vous offre quelques jolis mots. Si vous avez suivi, vous avez compris que Papa-Pepina est chilien. Alors Papa-Pepina, il a beau ivre avec une française depuis 30 ans ( mais pas en France), il a quand même gardé pas mal de petites erreurs récurrentes chez les hispanophones, qui ont fini par se fossiliser ( comme dirait une prof que j'ai eu en linguistique) et ainsi donc mon père dira toujours  " j'ai tombé" sans que ce soit la chemise, et sans qu'il se prenne pour Zebda.

Cessons les bavardages inutiles et voici deux définitions qui vous seront utiles : ( veuillez si vous vous en servez avoir une pensée pour moi, ou boire à ma santé, ou m'envoyer un peu d'argent, ou m'inviter au resto, ou m'offrir une jolie image, ou...)

  • rancouillard, e :n.com. masc. fem. se dit d'une personne qui est à la fois rancunière mais trop trouillarde pour aller mettre au clair les choses avec la personne qui l'a blessée. Ainsi donc ne pas être rancouillard c'est ou bien pardonner, ou bien ne pas hésiter à y péter sa tronche à celui qui nous a insulté. Ex. : Je ne suis pas comme ça moi monsieur, sachez que je ne suis pas rancouillard!

  • brusculer: v. tr.  (deriv. brusquer et bousculer) veut dire  heurter quelqu'un afin de le sortir de son flegme habituel en le traitant avec une certaine brutalité.  Ex. : Arrête de me brusculer!

J'ai sinon pour la première fois de ma vie parlé avec un curé, finalement  y a pas de quoi fouetter un pape, c'était un monsieur gentil, avec son pull marin, qui m'en a absolument pas voulu de ne pas être baptisée, et il a même dit que " nous acceptons tout le monde et vous avez aussi le droit de vous marier comme tout le monde", enfin bref gentil le monsieur. Pourvu que ça dur!

Mais si madame la sacristine voulait bien remonter un peu le chauffage pour la prochaine fois...

Dinan est une très jolie ville je vous la conseille.

J'ai fait la visite du mont Saint Michel avec deux petits garçons que leurs grands-parents n'avaient pas pu suivre, et qui faute d'un adulte pour veiller sur eux  auraient été privé de la visite de la merveille. Ils étaient tout à fait adorable, et j'ai eu un petit pincement au coeur en les voyant partir. C'était étrange. Ils avaient l'âge d'être mes élèves... C'est étrange j'ai beau avoir démissionné  je me sens toujours prof juste que je n'étais pas dans la bonne boîte. J'espère que je trouverai une voie qui me corresponde davantage... Enfin ne nous laissons pas porter par ces chemins qui mènent vers la mélancolie et la tristesse.

La prochaine vois je vous parle du musée quai Branly, ou pas...