Hier soir j'ai vu ce film, Se souvenir des belles choses, et je l'ai vraiment trouvé magnifique, j'ai même versé une petite larme...

Donc si un soir vous ne savez pas quoi faire, encore un film A VOIR!

Je copie Boréale, et je laisse parler Wikipédia sur le film:

Se souvenir des belles choses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Avec Se souvenir des belles choses, Zabou Breitman signait en 2002 son premier film

[modifier]

Synopsis

Claire Poussin est une jeune fille discrète qui souffre de troubles de la mémoire depuis qu’elle a – suppose-t-on – reçu la foudre lors d’une promenade en forêt. Sa sœur, plus inquiète qu’il n’y paraît, décide de la conduire au centre de mnémonie « Les Écureuils », où leur mère est décédée des suites de la maladie d’Alzheimer cinq ans auparavant. Le professeur Licht se montre confiant mais accepte de l’accueillir au centre. La jeune fille y rencontre quelques personnes devenues farfelues et un homme d’une quarantaine d’années, Philippe, qui a perdu sa femme et son fils dans un accident de voiture et n’en garde ni souvenir, ni douleur.

[modifier]

Fiche technique

  • Titre : Se souvenir des belles choses
  • Titre original : Se souvenir des belles choses
  • Réalisation : Zabou Breitman
  • Scénario : Zabou Breitman, Jean-Claude Deret
  • Directeur de la photographie : Dominique Chapuis
  • Musique : Ferenc Javori
  • Producteur : Christine Jekel
  • Production : Hugo Films, France 3 Cinéma, les Productions de la Guéville, les Films de la Colombe
  • Date de sortie : 9 janvier 2002 (France)
  • Film français
  • Format : Couleurs
  • Genre : comédie dramatique
  • Durée : 110 minutes
  • Tout public

[modifier]

Distribution

[modifier]

Récompenses

  • Isabelle Carré et Bernard Campan ont reçu la Chistera de bronze au Festival de Saint-Jean-de-Luz.
  • La réalisatrice a reçu le Prix du Jury Jeunes CinéCinémas au Festival du film de Sarlat.
  • Dominique Chapuis, le directeur de la photographie aujourd’hui décédé, a obtenu le Prix Lumière du Public à ce même festival.
  • Prix du meilleur nouvel acteur au Festival du film romantique de Cabourg attribué à Bernard Campan en 2002.
  • César de la meilleure actrice attribué à Isabelle Carré en 2003.
  • Isabelle Carré a reçu le prix lumière de la meilleure actrice en 2003.
  • Zabou a obtenu le prix du meilleur film de la critique du syndicat français du cinéma en 2003.