journal d'une jeune fille (dé)rangée

08 novembre 2011

Message aux journalistes en recherche de témoins.

Chers messieurs et surtout mesdames (apparement) journalistes,

Vous êtes quand même assez nombreux à m'envoyer des mails car vous êtes en recherche de témoignages sur le malaise chez les enseignants, la démission de l'Education Nationale...C'est on dirait un sujet vraiment en vogue en ce moment! Ça va finir par devenir un maronnier à ce rythme là!

Sachez que j'ai démissionné en 2007! Ça fera bientôt 5 ans! Ne croyez-vous pas qu'il serait plus pertinent de trouver des personnes dont la démission est davantage d'actualité?

Aujourd'hui je n'ai vraiment pas du tout envie de participer à cette vague de pseudo information sur le problème de l'Education Nationale, car il ne s'agit jamais de sujets de fond et que je suis convaincue qu'une fois l'effet de mode retombé plus personne n'en aura rien à faire de savoir si le système écrase les individus, si la souffrance au travail est écouté et ce quelque soit l'emploi et le secteur... 

Alors soyez gentils, arrêtez de m'envoyer des mails, il y en a plein des profs sur la toile qui crient leur désarroi...

Laissez un message en commentaire avec vos coordonnées si vous le souhaitez...

Voilà Bonne journée à tous!

Pepina

Posté par pepina à 09:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


29 septembre 2011

J'y vais ou j'y vais pas

Pfffff ça fait quelques jours que ça me travaille. Mon côté narcissique qui reprend le dessus? J'ai envie de mon blog. Peut-être le mail pas rassurant reçu ce we, où on me demandait de confirmer la demande de récupération de mon mot de passe? MERDALORS!

J'ai été voir les stats, mine de rien, la demission de l'EN, ça fait venir du monde, pour un blog inactif depuis quand même un certain temps j'ai entre 1000 et 2000 visiteurs par mois.

Je n'ai pas pris le temps dernièrement de répondre aux derniers commentaires d'ailleurs. Naïve que j'étais je croyais qu'après l'article sur rue89 ça serait fini je tournerais la page, mais en fait c'est le contraire j'ai réalisé que je serais toujours quelqu'un qui a démissioné de l'EN.  J'ai lu des messages vraiment touchants, et je le redis encore et encore, à tous les profs, fonctionnaires qui arrivent ici, déboussolés et déprimés, que vous avez toute ma solidarité. J'espère que vous trouverez tous le moyen de vivre  mieux. Parce que soyons sérieux deux secondes, vous trouvez ça raisonnable d'aller aussi mal et de ne pas faire le choix de pouvoir aller mieux? La République, l'école publique, laïque et gratuite ne vons pas disparaitre parce que quelques uns de ses employés ont décidé de partir. Et ce n'est pas parce qu'on quitte "le navire" qu'on est contre ses valeurs.

Et je vais conclure avec ceci :
mourir pour des idées

voilà pour  l'EN.

 

Sinon vous ne trouvez pas qu'il y a trop de pub sur canalblog?

Si j'y arrive à reprendre je vous parlerai école, gens, asso, permis de conduire, noisettes et souris mortes...ou je parlerais des dernières promo de mon super U, j'hésite encore!

Posté par pepina à 09:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 avril 2011

Mon droit de réponse

 

Il y a quelques temps 2 ou 3 semaines, j'ai été contactée par une journaliste qui souhaitait faire des portraits sur des profs qui avaient démissionné de l'EN. Elle était de rue89 alors je me suis dit «  bon allez on y va ». C'était peut être l'occasion de boucler la boucle? Que nenni! Ça n'aura été l'occasion de me mettre en pétard le temps de la lecture du dit article.

Voici le lien : http://www.rue89.com/2011/04/27/profs-ou-instits-deprimes-et-mal-formes-ils-ont-demissionne-200394

 

Je vous précise que je n'ai pas pu lire le texte avant sa publication. J'ai donc découvert lors de sa mise en ligne avec horreur cette phrase : « A l'entendre, l'EN serait proche d'un régime stalinien, sous l'influence de la scientologie. »

Lors de notre échange téléphonique, c'est elle qui a dit quand je lui expliquais mon point de vue qu'on croyait entendre parler de scientologie, ce à quoi j'ai répondu que non justement! Qu'il n'y avait là dedans rien de cet ordre, ni mystique ni complot. Je ne suis sûrement pas une folle qui croit aux illuminatis et autres théories du complot. Je suis juste quelqu'un qui pense que nous vivons dans une société assez réactionnaire (doux euphémisme), qui contrôle beaucoup de choses et qui n'aime pas qu'on perturbe le système quel qu'il soit. Et ça ne concerne pas que l'EN. Là je dois vous avouer que je déplore le peu de travail d'analyse de la part de la journaliste. En nous présentant chacun de nous comme trop ci ou trop ça, j'ai comme l'impression qu'elle met l'accent sur notre inadaptation au système et non pas le fait que ce système semble peu accepter les personnes qui ne rentrent pas dans un moule. Son travail aura surtout consisté a parsemer certains de mes propos entre ses propres idées. Soit.

 

Enfin ce qui me dérange le plus dans cet article, c'est cette précision «  d'origine mexicaine ». Parce qu'elle est totalement inutile et inexacte. Si de mes origines j'avais parlé je n'aurais sûrement pas été aussi précise. Car c'est une question à laquelle je ne suis pas capable de répondre. Je n'aime pas ce besoin qu'ont certaines personnes de préciser quand on est français d'origine quelque chose, comme un réflexe, comme si nous n'étions pas totalement français comme les autres, ceux qui sont nés sur le territoire français de deux parents totalement français. Mais si vous savez quand votre voisine vous raconte que Germaine c'est fait agresser par un gars, français mais d'origine maghrébine. Et de cette petite précision qui flaire bon le nationalisme ordinaire s'ensuit une totale invention de la journaliste. Mon accent! Désolée si ça enlève du charme au papier et au personnage qu'elle a créé, mais je n'ai pas d'accent sud-américain, étant donné que je suis parfaitement bilingue. J'ai quand même mené l'enquête auprès de mon entourage. Peut-être que depuis 15 ans que je vis ici personne n'a osé me le dire... Résultat : pas d'accent! Enfin, si, mes amies belges ont tenu à le préciser, j'ai bel et bien un accent : FRANÇAIS.

 

Edition de jeudi soir :

L'article a été légèrement corrigé, je crois que maintenant il est clair que le terme de scientologie ne vient pas de moi,  mais qu'il s'agit du ressenti de la journaliste. Après discussion avec elle, elle ne souhaitait pas jouer dans le folklore et la fiction elle est certaine d'avoir entendu un accent... Alors comme j'ai toujours pris le parti de croire en la bonne foi des gens, et bien voilà j'ai par moment un accent  ;)

Allez c'est pas parce que je suis radicale que je suis méchante. Elle pense avoir fait de son mieux et ça c'est important. Que je ne sois pas convaincue par le résultat est autre chose.

Maintenant rendons à César ce qui est à César, c'est pas pour ça qu'elle n'a pas été agréable dans tout nos échanges et je pense sincère.

Le but premier était pour moi de parler d'un sujet tabou c'est fait.

 

Posté par pepina à 19:50 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2009

Cosita Linda de Fernando Urdapilleta

Allez un peu de cinéma de temps en temps ça ne fait pas de mal.
Voici un court métrage qui vaut le détour, parce que c'est d'un mexicain et parce que c'est loin d'être con. BOn je vous préviens y a des images un peu "fortes", donc si des petites âmes sensibles passent par  là, qu'elles détournent le regard...

Posté par pepina à 11:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]